skip to Main Content
À la Découverte De Hong Kong

À la découverte de Hong Kong

Voici la suite de notre itinéraire depuis notre départ du Japon. Notre ferry nous a déposés à Shanghai, où nous sommes restés une seule nuit. Le lendemain, départ pour Guangzhou, pour se rapprocher de Hong Kong ainsi que faire notre visa pour le Vietnam (informations sur l’obtention de ce visa ainsi que sur comment aller et repartir de Hong Kong à lire ici). Nous voilà finalement arrivés à Hong Kong, pour y passer trois journées.

Petit aparté sur Hong Kong et son lien avec la Chine

Ancienne colonie britannique, Hong Kong est une région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine. Pour résumer, le Royaume-Uni et la Chine ont signé en 1984 des accords de rétrocession. Appliqués en 1997, ces accords se basent sur le concept « Un pays, deux systèmes ». Globalement, Hong Kong bénéficie d’une certaine autonomie par rapport à la Chine : elle a sa propre monnaie (le dollar hongkongais), son propre code de la route (on conduit à gauche ici ! petit souvenir britannique), son propre système politique etc. Cependant, Hong Kong n’a aucun pouvoir en ce qui concerne la diplomatie ou la défense. La région doit conserver cette autonomie jusqu’en 2047, ce qui marquera les 50 ans de la rétrocession. La suite et le statut à venir de cette région seront donc redéfinis en 2047.

Pour approfondir le sujet, cet article de Rfi pourrait vous intéresser.

Vue du Pic Victoria

À la découverte de Hong Kong

Rapidement, on sent que la ville est une véritable fourmilière ! Le quartier de notre hôtel est relativement calme (Tsim Cha Tsui, au Sud de Kowloon – calme relatif cela dit) mais dès lors que l’on débarque du Star Ferry en arrivant dans Central, l’énergie est différente : les gens marchent vite, mieux vaut bien vous tenir à droite dans les escalateurs, sinon on vous fera remarquer que vous retardez le groupe… Heureusement, une certaine « joie de vivre » se dégage également de la ville, les restaurants et les terrasses pleines en témoignent parfaitement.

Trois journées passent vite dans cette ville de plus de 7 millions d’habitants. En rafale, voici ce que nous avons préféré :

  • Prendre le Star Ferry chaque jour pour nous rendre dans Central.
  • Voir la ville de nuit : la vue sur Central depuis Kowloon est magnifique. Comme quoi, une ville de nuit se transforme complètement ! Et l’eau séparant les deux quartiers ajoutent indéniablement du charme à cette vue.
  • Utiliser le plus long escalateur extérieur au monde (le Central Mid-Levels Escalator) ! En effet, avec près de 800 m de long, l’escalateur de Central est votre meilleur ami pour gravir les reliefs hongkongais. Mais préparez vos genoux car il ne fait que monter !
  • Visiter les parcs de la ville : Hong Kong est une ville d’affaire, on ne peut le nier, mais il y a de beaux et grands espaces verts partout qui offrent une véritable bouffée d’oxygène aux habitants et visiteurs.
  • Admirer la ville du Pic Victoria (« The Peak ») et faire le tour du sommet en empruntant la Peak Circle Walk, petite balade de 3,5 km qui offre de sublimes points de vue sur la ville.
  • Manger ! Oui, l’avantage des grandes villes est souvent l’accès à de nombreux et bons restaurants végétaliens. Et à Hong Kong, nous sommes loin d’avoir été déçus. Mention spéciale à Veggie SF pour le cadre et la nourriture !

Nous aurions voulu rester plus longtemps à Hong Kong. La ville est agréable et il y a de nombreuses randonnées à faire dans les environs. Mais le temps – et notre portefeuille – nous ont rappelé pourquoi nous avions planifié uniquement trois jours. Ai-je mentionné que Hong Kong est réputée être la ville la plus chère au monde ? Une bonne raison pour nous de reprendre la route, cette fois-ci en direction de Guilin.

 

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top