skip to Main Content
Hanoï, Première étape Au Vietnam

Hanoï, première étape au Vietnam

Voici une nouvelle étape de notre voyage qui démarre : l’Asie du Sud-Est. Depuis la Chine, c’est naturellement au Vietnam que démarre notre périple ici, et plus précisément dans sa capitale : Hanoï.

 Train de nuit Nanning – Hanoï

Le train de nuit Nanning – Hanoï est un moyen efficace pour se rendre au Vietnam de la Chine mais celui-ci est loin d’être reposant : le train T8701 part à 18h05 de Nanning pour arriver à 5h30 à Hanoï (gare de Gia Lam, située au nord-est de la ville). Outre l’arrivée matinale, il faut prendre en compte les arrêts frontaliers non négligeables. Premier arrêt à Pingxiang vers 22h, pour 1h30, il s’agit ici de quitter la Chine. Second arrêt vers minuit à Dong Dang pour entrer au Vietnam, arrêt d’environ 1h30 également. Bref, de 22h à 2h, vous ne pouvez pas vraiment dormir, donc le réveil à 5h30 devient un peu plus difficile… Quoi qu’il en soit, après être passé à travers ses formalités douanières, nous voici arrivés à Hanoï !

La pétillante ville d’Hanoï

Nous sommes logés dans le cœur du Vieux Quartier de Hanoï, quartier très animé de la ville. Rapidement, il faut apprendre à traverser les rues parmi les hordes de scooters qui circulent à toute heure. Les feux de circulation ne font pas autorité ici. La technique est simple : avancer doucement et surtout ne pas changer de rythme ! Les scooters vont ajuster leurs parcours afin de vous éviter. C’est assez stressant les premières fois mais cela fonctionne. Je dois mentionner que cette technique a été plus difficile à mettre en œuvre le soir du réveillon de Noël. Ce soir-là, certaines rues étaient piétonnes, donc les véhicules (et surtout les scooters) se regroupaient dans les rues encore ouvertes à la circulation. À cela s’ajoute l’achalandage dû à une soirée de festivité, donnant une mer de scooters au travers desquels il est difficile de se glisser. Ce n’est pas qu’on ne voulait pas avancer, c’est qu’on ne pouvait physiquement pas le faire ! La photo ci-dessous témoigne de la congestion des routes ce soir-là. Néanmoins, le réveillon à Hanoï a un charme particulier. Des tubes de Noël tels que « Last Christmas » de Wham jouent partout, pour mon plus grand plaisir 😉

Réveillon de Noël à HanoÏ

Une petite balade au musée d’Ethnologie

Ce ne sont pas les activités qui manquent à Hanoï. Dans notre cas, le musée d’Ethnologie nous a beaucoup intéressés, celui-ci mettant en valeur les 54 différentes ethnies du Vietnam. Ne manquez pas de visiter les maisons traditionnelles à l’extérieur. À noter que le musée est un peu excentré du centre de la ville. Nous avons pris un taxi pour y aller mais avons choisi de revenir à pied. Grosse erreur ! Google Map nous annonçait 6 km, donc environ 1h de marche normalement. Hors les trottoirs d’Hanoï sont loin d’être un espace piéton, ceux-ci étant couverts de scooters. Bref, nous nous sommes retrouvés à marcher tant bien que mal sur la route accompagnée de la circulation. Nous sommes partis du musée vers 15h30. Au fur et à mesure de notre laborieuse marche, on sent que le trafic s’intensifie avec le temps : l’heure de pointe approche. La marche ne deviendra pas plus facile avec le temps. Nous arriverons donc au Vieux Quartier vers 18h, soit 2h30 après notre départ…  Autant vous dire que nous sommes exténués de cette « petite marche retour ».

Le Temple de la littérature

Autre site clé à visiter, le Temple de la littérature est à ne pas manquer. Fondé en 1070, ce temple est dédié à Confucius. C’est également le site de la première université au Vietnam. L’université accueillait initialement uniquement des notables mais elle s’est par la suite ouverte à tout type d’étudiants via un examen d’entrée, ce qui permettait – au moins en théorie – une ascension sociale basée sur le mérite. En termes d’architecture, le complexe est composé de 5 cours intérieures, qui symbolisent la progression vers le savoir. Le lieu est encore aujourd’hui le lieu de célébration des jeunes diplômés. Nous avons d’ailleurs eu la chance de croiser un groupe d’étudiants qui semblaient prendre leur photo de graduation.

Pour en savoir plus sur le Temple de la littérature, cet article – en français – pourrait vous intéresser.

Graduation – Temple de la littérature

Manger à Hanoï

Pour finir, le Vietnam est aussi une superbe destination culinaire ! C’est sûr qu’en mangeant végétalien, certaines options se fermaient à nous (plus difficile de trouver une soupe Pho avec un bouillon non animal dans les stands de street food). Mais nous sommes loin d’avoir dû nous priver. Le restaurant Uu Dam Chay est à découvrir, que vous soyez végétariens / végétaliens ou non. Le cadre est agréable, la cuisine variée et splendide. C’est un restaurant bouddhiste donc sans alcool, mais ne vous privez pas de déguster un de leurs mocktails (les mojitos au kiwi et au fruit de la passion sont excellents). Pour une expérience complète, choisissez un de leurs succulents hot pot (appelés lẩu au Vietnam).

Bon appétit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top