skip to Main Content
Notre Remontée De L’Ouest Américain

Notre remontée de l’Ouest américain

Nous voici de retour sur le continent nord-américain après plus de 9 mois de voyage ! Nous sommes à Los Angeles, ville d’arrivée de notre bateau-cargo. Un train relie quotidiennement Los Angeles à Seattle : le Coast Starlight. Le trajet total dure 2 jours, et est réputé pour offrir de magnifiques vues !

Le Coast Starlight

Nous avons décidé de couper le trajet en deux pour visiter San Francisco sur la route. Notre première portion du trajet s’est faite entièrement de jour : de Los Angeles (embarquement à 10h10 le matin, prévoir d’arriver plus tôt pour aller au comptoir Amtrack se faire assigner des places) à San Francisco (arrivée à 22h15 après un rapide transfert en bus depuis Oackland vers le centre-ville de SF – trajet inclus dans le billet Amtrack, car il n’y a pas de gare ferroviaire à SF). Le trajet longe la côte et nous offre une magnifique vue sur les plages, le rivage ainsi que le vol des pélicans qui longent la côte ! Un wagon est d’ailleurs aménagé spécialement pour nous permettre de profiter de la vue : il est fait de nombreuses et hautes fenêtres. Pour les amoureux des trains et du paysage, c’est un superbe trajet.

Wagon-lounge du Coast Starlight

Notre deuxième portion est de San Francisco à Seattle (départ 20h55 de SF – de nouveau navette en bus vers Emeryville puis embarquement dans le train; arrivée le lendemain à 19h56 à Seattle). Cette fois-ci, une nuit à bord suivie d’une journée. Nous avons pris une « roomette » soit une cabine pour deux. Et je dois dire que je m’attendais à plus grand pour des trains américains ! Quand les lits sont dépliés, il y a juste la place pour deux personnes et les bagages (plus ou moins…). C’est d’ailleurs la première fois que j’ai du mal à me tenir assise sur le lit d’en haut sans me cogner la tête (et je suis un petit gabarit !).

L’un des avantages des roomettes est que les repas sont inclus (avec options végétaliennes). Nous avons passé notre tour pour le petit déjeuner mais avons profité du wagon-restaurant pour le déjeuner et le souper, ce qui donne également l’occasion de rencontrer d’autres voyageurs (les tables sont partagées). Là encore, la vue du train est superbe !

Vue du Coast Starlight

Visite express aux États-Unis

Au fil de notre remontée de la côte Ouest, nous voulions visiter certaines villes. Los Angeles en premier – ville d’arrivée de notre bateau-cargo – puis San Francisco et enfin Seattle. Au moment de planifier le nombre de jours par endroits, nous avons eu un réel « reality check » : le coût des hébergements ! Évidemment, le contraste avec l’Asie est frappant ! On avait oublié ce que valaient les choses ici et ces villes ne sont pas non plus les moins chères… On a rapidement décidé de ne passer que quelques jours par villes.

Nous n’avons passé qu’un jour complet à Los Angeles (notre débarquement du bateau ayant eu lieu une journée plus tard que prévu). Renouer avec la nourriture nord-américaine à tout de même était plaisant, surtout qu’en Californie, les restaurants végétaliens sont nombreux !

Nous avons particulièrement aimé San Francisco : notre balade dans le Golden Gate Park nous aura permis d’enregistrer une journée record de 26 km de marche (on aurait bien pris le bus pour rentrer, mais comme souvent il faut avoir l’appoint et nous n’avons plus l’habitude d’avoir de la monnaie sur nous…). La visite de l’île d’Alcatraz a également été une expérience intéressante.

Vue de San Francisco à partir d’Alcatraz

À Seattle, nous avons adoré le Museum of Pop Culture (MoPOP), et particulièrement son exposition sur Star Trek ainsi que sur Marvel ! Ben est un grand fan de Star Trek et moi de bandes dessinées.

MoPOP – Exposition Marvel

La côte Ouest des États-Unis est très belle et mériterait qu’on y revienne (avec un autre budget sûrement) mais d’autres projets nous attendent pour traverser le Canada. Nous sommes le 8 mai. Nous embarquons à bord du Victoria Clipper pour aller de Seattle à Victoria (trajet de 2h45). Nous allons retrouver là-bas un des cousins de Benjamin et préparer la suite de notre périple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top