skip to Main Content
Préparatifs De Notre Traversée Cycliste (et Liste D’équipements)

Préparatifs de notre traversée cycliste (et liste d’équipements)

Lors de notre départ de Montréal en juillet dernier, nous n’avions encore aucune idée de comment nous finirions notre voyage. Les six premiers mois étaient relativement clairs : traversée de l’Atlantique, séjour en Russie, voyage à bord du Transmongolien, passage au Tibet, visite du Japon etc. Arrivés au Vietnam, nous avons commencé à vouloir changer un peu notre façon de voyager. C’est alors que l’idée de faire du vélo au Cambodge est arrivée (périple qui s’est prolongé jusqu’en Thaïlande). Ce premier voyage à vélo était aussi une façon pour nous de tester à quel point nous aimions cela. Et comme vous avec pu le lire ici (nos débuts à Phnom Penh), ici (notre route au Cambodge) et ici (la Thaïlande), nous avons adoré ! De là, l’idée de rentrer à Montréal en vélo a rapidement fait son chemin. Mais vous l’aurez compris, cette étape n’était absolument pas prévue initialement ! Voici un rapide résumé de comment nous nous sommes organisés pour prendre la route.

Première chose à avoir : des vélos !

Nous sommes le 8 mai et nous voilà à Victoria. Samuel, l’un des cousins de Benjamin, nous accueille chez lui. C’est très agréable de retrouver de la famille après autant de temps sur la route 🙂

En termes d’organisation, Ben a pu faire envoyer son vélo de Montréal à chez son cousin, via Purolator. De mon côté, mon vélo actuel n’est pas adapté pour un tel périple de cyclotourisme. Nous partons donc en chasse, à Victoria, d’un vélo qui me conviendra. Cette étape n’a pas été la plus simple : nous sommes en mai, les magasins de vélos sont assez occupés par leurs clients qui mettent à niveau leur vélo pour la belle saison, et les modèles XS ne courent pas toujours les rues.

Je ne pense pas me tromper en disant que nous avons fait TOUTES les boutiques de vélos de Victoria ! Ils commençaient à nous connaître. C’est finalement à la boutique North Park Bike, après quatre visites, que nous avons trouvé : un Marin Four Corners en XS. Une chance que le vendeur se soit souvenu qu’il y avait un vélo non monté en XS dans le stock ! On devra attendre 48 h (pour que le vélo soit assemblé) avant de le tester mais l’attente aura valu la peine : le vélo est adapté à ma taille, n’a pas besoin d’ajustements à part les pneus (le pédalier et la cassette sont corrects pour ce que nous voulons faire) et en plus il est très confortable !

Deuxième chose : équipement de camping et vêtements de vélo

De nouveau, nous avions déjà pas mal d’affaires qui ont pu nous être envoyés de Montréal : tente, réchaud, casserole… Nous avons quand même passé beaucoup de temps au MEC de Victoria pour compléter notre stock. Les vendeurs commençaient également à nous reconnaître…

Comme tous cyclotouristes à leurs débuts, nous sommes partis avec beaucoup trop d’affaires ! Même quand on sait que c’est l’erreur à éviter, on l’a fait quand même… Dans les premiers jours de notre traversée, nous avons renvoyé l’équivalent de 8 kg de matériel.

Nous pensions mettre une petite semaine à préparer tout cela, nous aurons finalement eu besoin de 11 jours. La logistique entourant mon vélo (recherche, test, ajustement, commande des pneus…) aura été l’élément le plus long du processus, le reste s’est fait assez rapidement.

Samedi 19 mai matin : on charge les vélos. Je n’ai pu récupérer le mien que la veille en milieu d’après-midi à la boutique (le temps qu’ils reçoivent les pneus !) alors c’est la première fois que nous pouvons charger toutes nos affaires en entier. Bien que nous ayons déjà fait un colis hier pour renvoyer des affaires à Montréal, on doit encore s’alléger. Certaines affaires resteront chez Sam, on les récupérera plus tard. À 13 h, les vélos sont chargés, nous sommes habillés pour prendre la route. Sam – qui est un excellent photographe ! – nous prend en photo pour célébrer notre départ (notamment la photo en noir et blanc ci-haut, merci Sam pour le souvenir 🙂 ). Nous voilà prêt à prendre la route.

Liste d’équipements

Voici à titre de référence, la liste des affaires que nous avons finalement gardées (5 semaines plus tard) :

Vélos

  • Vélo Devinci Caribou de Ben : avec nouveau pédalier 22-32-42, nouvelle chaine, selle Brooks C17, potence, et pneus Marathon 700-32
  • Vélo Marin Four Corners d’Aline. Nous avons simplement changé les pneus pour des Marathon Plus 650-38 . Ces pneus sont très lourds (920 g chacun !) mais ils sont quasiment indestructibles. On aurait préféré en avoir de plus légers mais ce sont les seuls qui étaient disponibles pour la taille de mes roues…

Les vélos

Équipement de vélo

  • 2 grandes sacoches Ortlieb City
  • 4 petites sacoches Ortlieb City
  • 2 grandes sacoches MEC
  • 2 sacs de guidon Ortlieb 6
  • 1 pompe
  • 1 kit d’outils (multi-outil avec dérive-chaine, kit de clés d’Allen, Kit de crevaison, extra leviers à pneus, une pince multi-outil Leatherman)
  • Matériel de maintenance (Huile Dry-lube, Torchon, Gants en latex, zip-ties, visses en extra, duct tape, tape électrique, etc.)
  • 2 chambres à air
  • 4 gourdes
  • Lumières avant et arrières

Abris et matériel pour dormir

  • 1 tente Hubba Hubba de MSR (2 personnes)
  • 1 extension de tente Gearshed de MSR
  • 1 toile Scout de MEC
  • 2 sacs de couchage (-7c, donc très chaud mais c’est ce que nous avions)
  • 2 liners en coton
  • 2 oreillers compressibles
  • 2 matelas de sols Reactor 3.8

Tente Hubba Hubba de MSR avec extension Gearshed

Cuisine

  • 1 brûleur
  • 2 bonbonnes d’isobutane (une en utilisation et une de back-up)
  • 1 casserole en titane Snow Peak
  • 1 poêle antiadhésive
  • 2 bols
  • 2 tasses
  • 2 paires d’ustensiles (2 fourchettes, 2 cuillères et un couteau à beurre)
  • 1 couteau coupant
  • 1 cuillère en bois
  • 1 cuillère de service pliable en plastique
  • 1 spatule pliable en plastique
  • 1 pince pliable
  • 1 ouvre-boîte
  • 1 planche à découper en plastique (très fine)
  • 1 râpe/passoire
  • Briquet et allumettes imperméables

Nourriture
Nous avons presque toujours avec nous les aliments et épices suivants :

  • Huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • Plusieurs épices et herbes (sel, poivre, cumin, paprika, mix curry, persil, piments en flocons, cannelle, etc.)
  • Gruau 3-5 minutes (très rentable, environ 2,5$/kg et bien meilleur que les petits sachets)
  • Cassonade
  • Pommes (pour aller avec le gruau)
  • Beurre d’arachide
  • Café
  • Snacks (barre tendre, mix de noix trail, bananes, oranges)
  • 1 repas lyophilisé

 Vêtements et autres effets personnels

  • 2 kits de vêtements de vélo chacun (soit 2 cuissards, 2 T-shirt, 2 paires de chaussettes de vélo)
  • Matériel de vent (manteaux ultralégers coupe-vent et pantalons/collants coupe-vent)
  • 2 kits de vêtements relax chacun (short ou pantacourt, pantalons, chaussettes, T-shirts, etc.)
  • 1 maillot de bain chacun
  • 1 serviette de toilette chacun
  • 1 kit de pluie chacun : gants, pantalon de pluie (utile s’il fait froid seulement), un manteau de pluie (très utile), couvre-chaussures (très utile également !)
  • 1 polaire chacun
  • 2 paires de manches arm warmers
  • Sandales
  • Chaussures de vélos/marche
  • Trousses de toilette
  • Dossards jaunes fluo (pour la visibilité)

Électronique

  • 2 téléphones cellulaires
  • 1 appareil photo Fujifilm XT20 avec objectif 18-55
  • 1 ordinateur portable pour bloguer
  • 1 montre Garmin Forerunner 235
  • 1 liseuse Kobo
  • Tout le câblage qui va avec ce matériel

Divers

  • Trousse de premier soin
  • Corde à linge et pinces
  • Vaporisateur chasse-ours (recommandé pour la Colombie-Britannique)

 

 

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Je vous féliçite, ça ç,est un vrai voyage,hors des sentiers battus.
    Un exemple pour plusieurs. Nous arrivons de trois semaines de vélo , train, bus,auto,
    Bateau et à pied, en France pour mes 75 ans de Marseille à Lyon par les beaux villages.

    Et au retour, ma chérie et moi, étions prêts pour aller plus loin, plus longtemps.

    Quand nous lisons votre périple, vous nous faites rêver, si vous roulez vers
    Saint Sauveur en vélo venez nous saluer.
    Laurent Filion et Lucie L’Espinay de Saint Sauveur.

    1. Merci beaucoup Laurent:-) Vous avez l’air de faire de beaux voyages aussi ! Si notre aventure vous encourage à poursuivre, on est doublement contents ! On vous fera signe avec plaisir si on passe vers St Sauveur. Prenez soin de vous et je vous souhaite de beaux voyages !

  2. Wow wow et re wow
    Quel beau périple en dehors des sentiers battus ..je viens de vous lire religieusement …
    Félicitation er j’espère que ça donnera la piqure à d’autres de faire ce genre de voyage …

    Merci pour cette lecture

    Jean-michel
    Saguenay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top